Transcript of Rozier and Mongez (1784)

Sur un veau monstrueux. On nous mande de Niémiérow en Ukraine un fait important pour l’Histoire Naturelle. Le 23 Septembre de cette année, un Juif y tua une vache pleine qui étoit alors à son septième. On en sépara un foetus mâle d’une conformation singulière, étant en vie, mais qui mourut peu de minutes après. Le corps de cet animal, Pl. II de Juillet 1784, ressemblant d’ailleurs parfaitement à celui d’un veau, est sans poil, & d’un rouge foncé; la corne des pieds est d’un volume extraordinaire, & le dessus de ceux de devant est couvert de poils courts d’un brun clair; le front & le derrière de la tête, entièrement chauves, imitent tout-à-fait ceux d’un homme; à la place du nez on voit un groin, qui ne tient à la tête que par la partie supérieure à l’endroit où le front finit; il est souple sans os ni tendon; il a 3 pouces de long & 1 pouce & demi de diamètre, mesure de France; à l’extrémité de ce groin qui représente en petit parfaitement la trompe d’un éléphant, on voit une ouverture de 4 lignes de diamètre entourée de courts poils; les yeux dont, la fente a 1 pouce en longueur, sont placés au dessous de l’endroit où commence le groin, considérablement enfoncés dans la tête; les paupières font hérissées de poils, comme celles de l’homme; cinq poils longs, placés des deux côtés & relevés vers le front servent de sourcils Le reste du visage a la plus grande ressemblance avec celui de l’homme; les joues font rondes & couvertes d’une peau unie; la lèvre de dessus est fort grosse & garnie d’une barbe crépue & bien fournie; le bout de la langue est fendu à la profondeur de 3 lignes; au lieu de la mâchoire supérieure on ne voit que des cartilages; celle de dessous est munie de quatre dents incisoires. Le menton est assez grand & hérissé d’une barbe touffue, dont les poils font d’un brun clair La longueur de l’animal est de 26 pouces 1/4; sa hauteur depuis les extrémités des pieds de devant jusqu’aux épaules, est 12 pouces & demi & depuis les extrémités des pieds de derrière jusqu à celle de l’épine, de 15 pouces. Il pèse 23 livres & demi, poids de Pologne. Par ordre de M. le Comte Vincent de Potoski, Grand-Chambellan du Roi de Pologne, on a mis ce monstre dans un vase de verre, fait exprès pour l’y conserver, ayee de l’esprit-de-vin. Il se trouve à présent à l’Apothicairerie de la Cour.