The following is the original French of the report translated in the text, published in the March 1727 issue of the French periodical Suite de la Clef, ou Journal historique sur les matières du temps (pp. 229-230).

“M. de Chanvalon, demeurant à Lappion, Diocese de Laon, à deux lieues de Notre Dame de Liesse, m'écrit que vers le milieu de Janvier, une Brebis fit dans ce village un monstre mort, representant une double brebis, attachée l'une à l'autre; l'une mâle & l'autre femelle. Ce monstre n'avoit qu'une tête & cette tête étoit de Lievre, le bec, la moustache, les dents, les yeux, on ne pouvoit s'y méprendre ses oreilles étoient aussi des oreilles de Lievre, mais il en avoit trois, deux placées à l ordinaire, & la troisième au milieu de la tête. A cette tête & au col tenoient les épaules des deux corps de brebis joints ensemble, avec les quatre pattes de devant. Les deux corps se séparoient ensuite, & avoient chacun leur ventre, avec le reste, leur queue, & leur deux pattes de derriere, toutes ces parties d une grosseur & d'une longueur bien proportionnées. Le col, les épaules, & tout le dos jusqu'à la queue, étoient couverts de grands poils de lievre, au contraire les huit pattes les deux queues & le dessous de ce double animal étoient couverts de laine.”