The following is the original French of the passage from Grognier (1805, pp. 194-195) quoted in translation in the text:

"Mon collègue et ami, M. Bredin fils, étant, en l'an 11, à Sospello, département des Alpes Maritimes, où il exerçait les fonctions de Vétérinaire de l'artillerie, à vu un animal qu'on lui a dit venir de l'accouplement d'un taureau et d'une ânesse. Sa taille était de 3 pieds 5 pouces. Le corps ressemblait à celui de l âne; mais le poil ressemblait à celui d'un mulet; la croupe était beaucoup plus arrondie que celle de l'âne; le ventre était volumineux, comme celui de la vache; l'encolure, très courte et grosse; les sabots étaient bien faits, et sans aucune apparence de division; les canons minces, arrondis, et sans la moindre raînure dans leur partie antérieure; les genoux extrêmement gros; la crinière était fournie et noire; la tête grosse, carrée; le front, prodigieusement large, et présentait dans son milieu une profonde depression; on remarquait deux protubérances saillantes au dessus des yeux; mais sans la moindre callosité, ni rien qui ressemblât à des cornes. [new paragraph] Les dents incisives de la mâchoire inférieure étaient très bien places; celles de la mâchoire supérieure, inégales; les pinces, très grandes; les mitoyennes et les coins, excessivement petits, et reculés en arrière; les yeux, très grands et saillans; les oreilles, longues et larges; le bout du nez était très mince, comme dans l'âne. [new paragraph] Cet animal bizarre était male, et ses organes génitaux ressemblaient à ceux de l'âne."