The following is the original French of the excerpt from Broca (1859, p. 224) translated in the text.

“Une perruche de la volière de M. Delon, bien que mariée à un mâle de son espèce, s'éprit d'une singulière passion pour un serin des Canaries et commit avec lui de nombreux adultères. Pendant la durée de ses amours avec le serin, la perruche commença à pondre. Parmi ses œufs on en vit un différent des autres et présentant quelque ressemblance avec les œufs des serines. De cet œuf sortit un oiseau étrange, ayant le bec et la tête de la mère, le corps couvert de plumes jaunes, la queue jaune et très-courte comme celle du serin, les trois doigts dirigés en avant, le pouce seul dirigé en arrière, comme chez le serin. L'animal a vécu deux ans et demi, il ne s'est pas accouplé; ses ailes sont restées si courtes qu'il n'a jamais pu voler. M. Delon montra ce prodige à beaucoup de personnes dignes de foi, parmi lesquelles je citerai mon collègue et ami, M. Moissenet, médecin de l hôpital Lariboisière. Quoique convaincu d'avance qu'il s'agissait d'un monstre et non d'un métis, je demandai à voir cette bête curieuse. Mais pendant que je m'y préparais, une belette s'introduisit dans la volière, et le prétendu métis de la perruche et du serin fut au nombre des victimes. La perruche en question était de l'espèce Psittacus pulchellus.”


Most shared on Macroevolution.net:



Human Origins: Are we hybrids?

On the Origins of New Forms of Life

Mammalian Hybrids

Cat-rabbit Hybrids: Fact or fiction?

Famous Biologists

Dog-cow Hybrids

Prothero: A Rebuttal

Branches of Biology

Dog-fox Hybrids